Chromatique ouvre sa cuisine… et cherche un.e chef.fe !!

« Du coup, vous avez fait quoi pendant le confinement ?… »

Eh bah on n’a pas chomé! Du plan papier au chantier, on a rénové l’étage uno de Chromatique pour y aménager, à la rentrée 2021, une cuisine ouverte conviviale et colorée ! A l’image du lieu…

Parce que des planches c’est cool, des croques tous chauds c’est la vie, mais qu’une cuisine c’est quand même mieux !

Les gros travaux sont finis, l’installation des équipements est en cours, et nous recherchons à présent celui ou celle qui saura donner vie à ce nouvel espace et nourrir les 180 bouches curieuses ou habituées qui passent par ici.

Si cuisiner est ton métier, si tu tu souhaite t’investir dans un projet qui se veut (WIP permanent!) responsable, inclusif et bienveillant, ou si tu es juste fan de vélux, tu peux dès à présent répondre à notre offre d’emploi en nous envoyant un petit mail à theo.wirrig@bitume.art + CC à contact@chromatique.art (Objet : CHEF.FE-…) avec ton cv et en nous expliquant tes motivations 🙂


Au plaisir de te rencontrer, et de travailler ensemble à Chromatique !

Vers la fin des concerts dans la grande salle de Chromatique ?

Vers la fin des concerts dans la grande salle de Chromatique ?

Où en sommes-nous, concrètement… ?

Nous ne détaillerons pas, ici, les lourdes difficultés que nous traversons à cause de la situation ­sanitaire actuelle. Comme toute la filière, nous annulons, nous repoussons, et nous faisons le dos rond en ­attendant que cela passe.

En parallèle au chaos ambiant, nous avons besoin d’aborder un autre sujet problématique, en toute ­transparence, et qui écorche le projet dans son ensemble  : l’arrêt définitif des concerts dans la grande salle suite aux problèmes d’isolation phonique.

Petite remise en contexte : le 18 avril 2019, Chromatique reprenait le flambeau du 6ème Continent à Saxe Gambetta. ­Un ­nouvel espace culturel, inclusif et festif allait revivre dans ce lieu habité par la culture depuis 30 ans, et dans lequel se sont ­succédé des résidences, des concerts, de la danse, de la musique live… Le souhait de la nouvelle équipe était clair : continuer à faire vibrer cette énergie avec un espace croisant musique live, spectacles vivants et arts plastiques, le tout gravitant autour d’un bar ouvert 6 jours/7.

Depuis l’ouverture, nous avons accueilli près de 140 formations artistiques différentes, 80 évènements dont une quarantaine de concerts fédérant presque 8000 personnes, sans compter les publics des 9 expositions artistiques organisées et les publics du bar venant quotidiennement. Des applaudissements, des émotions fortes sur scènes, des publics conquis, moins conquis (pourquoi pas), des évènements inclusifs, des vernissages immersives, des apéros entre potes…tout résonne à Chromatique.

Nous vivons à présent un coup d’arrêt sans doute définitif sur une partie de ces projets. Depuis quelques mois, nous sommes inquiétés par les émergences sonores de la salle de spectacle vers le voisinage. Dès notre arrivée au 51 rue Saint Michel, nous avons souhaité travailler en lien avec les voisins pour limiter l’impact de notre projet sur le quartier et le rendre positif. A présent, et avec l’arrivée de nouvelles personnes dans le voisinage, nous ne pouvons plus travailler en lien constructif et nous sommes face à une pressente exigence d’effectuer des travaux de ré-isolation phonique, ce que nous comprenons et que nous ne jugeons pas. Avant de nous lancer dans les travaux d’isolation de notre grande salle de concert, nous avons réalisé plusieurs études acoustiques préalables pour identifier clairement l’impact et l’efficacité d’un tel chantier. Ces dernières sont unanimes, une reprise structurelle complète de l’ouvrage est nécessaire pour isoler la salle. C’est un chantier colossal, coûteux, long et finalement inenvisageable en plein centre-ville de Lyon, avec notre force de frappe. L’argent nécessaire à ces travaux nous manque et nous ne pouvons nous permettre de nous embarquer dans une telle entreprise, dans l’état économique actuel, sans risquer de mettre en péril ­l’intégralité du projet.

Nous en arrivons à la conclusion suivante : c’est la fin des concerts dans la grande salle de Chromatique.


Un coup dur pour le projet Chromatique.
Un coup dur pour l’équipe qui porte le projet à bout de bras depuis deux ans, en particulier pour la direction de sa ­programmation culturelle.
Un coup dur pour la culture en ville.
Un coup dur pour les groupes émergents et moins émergents qui se produisaient sur la scène d’une salle de moins de 200 places, en plein centre ville, qui quitte à présent le paysage musical Lyonnais.

Bien-sûr, nous avons plus d’un tour dans notre sac. Nous ne resterons pas sur une note aussi sombre dans le ­parcours encore jeune de notre lieu. Nous ouvrons un petit ­« ­café-concert » dans le sous-sol de Chromatique, plus adapté ­phoniquement. Cette salle de 50 places permettra de continuer à faire vivre les spectacles vivants à Chromatique dans une moindre mesure… (D’autres annonces suivront à ce sujet). Les arts plastiques et visuels ne seront pas oubliés, loin de là. Ils (re)deviendront, plus encore, un pilier et une identité du lieu. Les arts numériques et les spectacles immersifs se dessinent… Les idées fuseront pour continuer à faire vivre ce projet que vous avez tant soutenu depuis son ouverture.

C’est malgré tout avec une émotion très forte que nous fermons aujourd’hui le rideau sur un chapitre de la grande salle de concert que nous avons tant aimer voir vibrer.

Restons solidaires, à l’écoute et à l’affût pour protéger la culture. Et surtout, œuvrons pour une culture créative, inclusive et festive.

Merci de votre lecture, de vos partages, et de vos questions à venir !

L’équipe de Chromatique

▶Pour toute information complémentaire sur ce communiqué, contactez Quentin : programmation@chromatique.art

CHROMATIQUE ©

51 rue Saint Michel

69007 LYON

Mardi à Dimanche : 11:00 am - 01:00 am
Lundi : Fermé

Mentions légales   |   Conditions de confidentialité